Adoption: chat de race ou SPA ?

Amy petite minette EUR. J’ai été sa marraine jusqu’à son adoption.

Quand on aime les chats, on les aime touts, qu’il soit un chat de race ou bien un chat européen de “gouttière”, peu importe, tout simplement: On les aime! N’est ce pas?


Je suis éleveur et comportementaliste avec une formation en éthologie féline. Mes chats sont mes amours et l’élevage ma passion, « notre passion » puisque toute ma famille participe d’une façon ou autre aux activités de la chatterie.

Parfois j’entends des gens dire que “les refuges sont pleins”, “On devrait adopter en refuge à la place d’acheter un chat de race dans une chatterie”.

Je comprends. Mais à mon avis, il est clair que ces gens ont une vision superficielle de la situation et n’ont pas approfondi leur pensée dans la problématique : “chat de race ou adoption en refuge”.

Les refuges et la SPA ne sont pas, et ne seront jamais, de la compétition pour un éleveur de chats de race. Une personne qui s’adresse à une chatterie a des raisons bien précises et ne changera pas d’avis puisqu’il s’agit très souvent d’une démarche déjà bien réfléchie.

Je parle ici en tant que passionnée des chats. Le but de cette page, ainsi que mon parrainage et mon aide aux refuges, n’est pas une question de conscience, mais une question d’amour pour les chats et une envie d’aider le plus grand nombre d’animaux possible qui ont besoin d’assistance.

Je pense que je ne vous raconte rien de nouveau si je vous dis que parmi les chats adoptés en refuge ou à la SPA, il y a forcément un bon nombre qui ont eu un départ difficile dans la vie. Des maladies infectieuses ou héréditaires, état de malnutrition et par conséquent de carences qui peuvent être à la source de problèmes sérieux (comme le manque de taurine qui peut engendrer des problèmes cardiaques) des problèmes de comportement liés à la mauvaise sociabilisation (par exemple : chatons séparés trop tôt de leur mère, vie partagée en colonie avec d’autres chats agressifs et qui peuvent avoir des soucis d’éliminations indésirables ou être malpropres. Les chatons peuvent apprendre ce type de comportement).

L’adoption à la SPA est un peu comme une loterie: il y aura des chanceux qui adopterons un chat sympa et en bonne santé mais aussi pas mal d’autres familles qui n’auront pas cette chance. Il
 y a malheureusement souvent un cercle vicieux qui se forme: chat malade, mal sociabilisé (pour x raisons)  adopté en refuge, SPA  qui fini par être retourné ou bien se retrouve à vivre à nouveau dans les rues par abandon ou fuite. Ce sont des faits, une réalité.

 La solution pour abaisser le nombre de chats et chatons non-désirés errants dans les rues et par conséquent la surpopulation dans les refuges, demeure la stérilisation.

On détruit le mal par la racine de cette façon.

L’adoption par charité comporte des risques que beaucoup de familles ne peuvent pas assumer mais rien ne les empêche de laisser leur contribution financière avec une donation. D’autres pourront apporter plus et pourront adopter un de ces chats en refuge en toute connaissance de cause et aussi laisser une contribution financière. 

Dans touts les cas, si chaque personne ou chaque foyer se sentant concernés par cette réalité donnait une petite contribution pour qu’il y ait moins de chats qui souffrent dans le futur, le problème serait résolu de faço
n plus efficace.

 Il faut agir et aider les refuges et la SPA à stériliser ces animaux.

Avec une donation disons de 50 euros par an, versée à un refuge, cela peut signifier 1 ou 2 chats stérilisés en plus par année. Et, comme deux chats peuvent engendrer des centaines de chatons pouvant à leur tour se retrouver dans les rues ou dans les refuges, il est clair que ces donations sont essentielles.

Si votre seule motivation pour adopter un chat de refuge, est une question de “bonne conscience”, sans avoir réfléchi réellement dans quoi vous vous engagez, commencez par une donation. Prenez un temps de réflexion justement pour que vous ne fassiez pas partie des familles qui adoptent pour ensuite rendre le chat.

L’adoption est un pas très important donc que ce soit un chat adopté dans un refuge ou en chatterie, réfléchissez à ce que vous attendez de cette adoption.

Je pense qu’il est normal de vouloir un chat qui répond à toutes les attentes de votre famille (un chat équilibré, affectueux, en bonne santé avec un look que vous appréciez et que vous avez choisi selon vos critères esthétiques de beauté) et je suis fière de pouvoir produire de chatons sympas, beaux et en bonne santé. J’aide les refuges avec des donations par amour aux chats et il est clair pour moi qu’il y a un “quiproquo” quelque part si quelqu’un croit qu’un éleveur et un refuge sont en complétion directe car ce n’est pas le cas, au contraire, il y a un nombre important d’éleveurs qui apportent leur aide aux animaux qui sont dans le besoin, tout simplement par amour.

Bien entendu, il existe aussi un risque quand on achete un chat de race qu’il soit malade ou mal sociabilisé. Mais, si vous faites bien vos recherches, vous trouverez une chatterie qui travaille dans le respect et l’amour des animaux et qui fait bien son boulot en produisant des chatons sains et bien sociabilisés.

Faites des recherches, demandez les tests de santé basiques effectués par l’éleveur comme le CMH et le PKD (sachant que le CHM doit être testé par un spécialiste puisque les résultats obtenus par un vétérinaire généraliste peuvent être faussés par un manque de matériel ou un manque de connaissances dans le domaine). Demandez quelles sont les mesures sanitaires prises par la chatterie, discutez avec votre éleveur au sujet de la consanguinité, de la généalogie de ses chats, de ses projets et de ses objectifs en tant qu’éleveur.

Il faut savoir aussi qu’un éleveur responsable, qui aime ses chats, demande souvent un “pacte de préférence”. Un “pacte de préférence” veut dire que l’éleveur demande sur le contrat d’adoption de chacun de ses clients de le contacter s’il doit se séparer de son chat (peut importe la raison). L’éleveur doit être informé de la décision de sépareraton et il a la possibilité de le récupérer pour le placer dans une autre famille. Par ce processus, les chats achetés dans les bonnes chatteries n’entreront jamais dans le circuit d’adoption passant par un “refuge”.

Avec un chaton choisi par vos soins auprès d’un professionnel sérieux, vous mettez de votre côté, toutes les chances d’avoir chez vous un compagnon affectueux, équilibré et sain. Vous pouvez en parallèle, apporter votre contribution vers une association, un refuge ou la SPA et aider de cette facon à la stérilisation des chats errants adultes et à rendre la vie de ceux qu’y sont déjà plus confortable.

Damman Amur soutient l’association des “Pattounes du coeur”. Vous pouvez choisir une association dans votre ville, mais si vous souhaitez aider Sandrine et Valérie à prendre en charge les matous et les minettes Berrichons, n’hésitez pas à les contacter.

Daniela Barros.